Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2011

Résumé :

« Grâce à la science, les bûchers des sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n’a pas à s’inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l’un de ces citoyens modèles…. »

La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout….y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l’un d’entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d’être ordinaire…tout comme le démon qui le possède.

L’avis de Lily :

C’est avec une immense joie que je retrouve les aventures de Mercy. Et voilà je suis totalement accro à cette série, c’est vraiment un excellent livre. Le premier tome était axé sur les loups-garous, mais ici il est question de vampires, de démonologue même si les loups-garous sont bel et bien présents. L’histoire est vraiment prenante et passionnante. J’ai vécu l’histoire « à fond » : tremblant, souriant, ayant mal au même rythme que Mercy vivait les choses et les événements. Il y a beaucoup d’action, de suspens dans ce tome et Mercy a en face d’elle un vrai méchant, robuste, qui n’hésite en aucun cas à faire le mal.

J’adore les personnages : Adam, Samuel, Stefan, Jesse ainsi que tous les autres. Puis bon mon côté fleur bleue / midinette apprécie le triangle amoureux Mercy/Adam/Samuel. Qui va t’elle choisir ? Je ne saurais y répondre mais je compte bien lire la suite très prochainement car c’est un très très gros coup de coeur.

Publicités

Read Full Post »

Résumé :

Shipley Gilbert. Ce nom est sur toutes les lèvres des étudiants de l’université de Dexter. Et pour cause : de longs cheveux blonds, un visage angélique, des jambres bronzées et fuselées….Que ce soit Tom, le joueur de foot aux muscles d’acier, Nick, le musicien romantique, Adam, le hippie ou même Eliza, sa colocataire punk, tous semblent sous le charme de la petite nouvelle. Et comment ne pas l’aimer ? Elle est parfaite sous tous rapports. Mais personne ne connaît son secret, la raison pour laquelle elle a quitté l’élite new-yorkaise pour ce coin perdu au beau milieu du Maine….Alors qu’une nouvelle vie commence pour Shipley, dans cette ville aux apparences tranquilles, parviendra-t-elle à effacer les erreurs du passé ?

L’avis de Lily : 

Je connais Cecily Von Ziegesar de nom par la série Gossip Girl mais je n’avais encore jamais lu de livres de cet auteur, mais quand Camille des éditions Michel Lafon me l’a proposé, ai accepté immédiatement. Et ce livre a été une lecture très agréable, une fois ouvert, avais beaucoup de mal à le reposer. Bon, la fin m’a laissée perplexe, je ne voulais pas que cela se termine de la sorte, j’espère cependant qu’il y aura une suite car la mayonnaise a pris de suite avec ce livre.

Les personnages sont sympas, drôles, attachants, tous différents les uns des autres : certains nés avec une cuillère d’argent dans la bouche, d’autres ayant eu moins d’aisance financière….mais toute cette bande d’étudiants vit sa vie au rythme des cours à l’université de Dexter, dans le Maine. J’aurais juste aimé que le personnage de Pink Patrick soit plus approfondi, que l’on comprenne les raisons de ses choix par le passé.

Pour conclure, une lecture fraîche, agréable, avec une bande de jeunes qui se découvre, s’apprivoise et l’alchimie et l’amitié font le reste. Mais des jeunes qui ont chacun un passé et qui doivent avancer vers un monde adulte qui leur tend les bras.

Read Full Post »

Résumé :

Nous sommes les soeurs D’Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents qualifiés – et sexy – de la CIA d’Outremonde. Ma soeur Delilah se transforme en chat. Menolly, elle, est un vampire qui tente de s’adapter à sa situation.

Quant à moi ? Je suis Camille, une sorcière, qui essaie de jongler entre ses pouvoirs imprévisibles, ses différents amants et la guerre contre les démons. A l’approche de l’équinoxe de printemps, le chaos nous guette. Un artefact légendaire qu’on nous a confié disparaît et des hordes de gobelins et de trolls ont investi Seattle. Je pourrais gérer si Flam, le plus sexy des dragons, n’avait pas décidé au même moment de réclamer son dû : moi !!!

Et pour couronner le tout, le troisième sceau spirituel a fait son apparition et l’Ombre Ailée est à sa recherche. Bon, en réglant, les problèmes les uns après les autres, je pourrais peut-être éviter la fin du monde…..Question d’organisation !!!!

L’avis de Lily :

C’est Camille, l’une des trois soeurs D’Artigo, que nous retrouvons dans ce tome. Je me méfiais un peu de ce tome avec Camille, car étant la plus fantasque et la plus « chaude » des trois, je me disais que peut-être nous aurions droit à d’innombrables récits d’ébats sexuels. Mais non, c’est tout de même resté raisonnable même si, je le précise, ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains.

On voit ici apparaître une Camille beaucoup plus sensée et déterminée, qui se laisse moins aller à ses fantaisies et se soucie plus du bien-être du monde dans lequel elle vit, et elle souhaite par dessus tout empêcher l’Ombre Ailée de progresser notamment par la quête des Sceaux Spirituels.

Un étrange pacte va la lier à Morio (le renard) et à Flam (le dragon). Trillian, son amant svartan est en danger en Outremonde, et c’est ce danger qui va faire naître ce pacte. C’est vraiment un pacte inattendu qui va les unir tous les trois. Mais il est sûr que dans ce tome : l’amour, la fraternité, le don de soi sont au rendez vous.

J’ai trouvé ce tome des Soeurs de la Lune, très chouette, plus humain, moins superficiel.

Read Full Post »

Résumé :

Entre Cauchemar et Réalité, la course folle de deux traqueurs de démons…..

Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu’elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n’est rien en comparaison de la peur panique qui s’est emparée d’elle…..

Le commandant Vauvert méne l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d’elle une redoutable traqueuse de l’ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur en série qu’ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S’agit-il d’une réincarnation, d’un spectre, d’une homme, d’une femme, d’une créature d’un autre monde ? Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crises de démence, folie meurtrière, rite satanique….un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison.

L’Avis de Lily :

J’ai pris une immense claque en lisant ce roman tellement j’étais enthousiaste et subjuguée par cette lecture. Le livre démarre par une scéne d’horreur donc cela nous plonge de suite dans l’ambiance angoissante de ce roman, ambiance angoissante qui ne nous quittera pas durant tout le livre.

Les deux personnages principaux sont très attachants : Vauvert, le flic, colosse qui, malgrè son côté rebelle et pas très à cheval sur les procédures, a en fait un grand coeur et fait preuve d’une grande sensibilité.

Quant à Eva Svärta, la profileuse, elle doit faire face aux démons de son passé mais elle trouve dans le drame qu’elle a vécu durant son enfance, une force et une obstination afin de résoudre l’enquête qu’elle méne avec Vauvert.

Je ne dévoile volontairement rien de l’enquête car le résumé en mentionne déjà suffisamment et je ne souhaite pas dévoiler quoique ce soit car on évolue dans un univers tellement spécial et différent que cela gâcherait la surprise, ainsi que le pourquoi du comment des meurtres commis.

Pour conclure, un très bon moment de lecture, un très gros coup de coeur pour l’histoire et le style d’écriture qui est fluide, direct, de Sire Cédric, que j’espère lire à nouveau très prochainement.

Read Full Post »

Résumé :

Nous sommes les soeurs D’Artigo : mi-humaines, mi-fées, agentes qualifiées – et sexy – de la CIA d’Outremonde. Quand elle est stressée, Delilah se transforme en chat. La magie de Camille est aussi imprévisible que la météo. Quant à moi ?

Je suis Menolly, une acrobate devenue vampire et je donnerais ma canine droite pour me venger de mon sire.

Partout dans Seattle, des humains disparus réapparaissent avec des dents qui rayent le parquet : signe qu’un vampire renégat se proméne dans les parages. Tout porte à croire que Dredge, celui qui est à l’origine de mes cicatrices, y est pour quelque chose et qu’il s’est allié à l’Ombre Ailée. Si c’est le cas, la Terre et l’Outremonde sont dans de sales draps.

L’avis de Lily :

Ce tome, je l’attendais avec impatience, car Menolly est le personnage auquel j’accorde le plus d’attention et qui a ma préférence. J’attendais donc de voir impatiemment son évolution et ce qui allait lui arriver. Je dois avouer que j’ai quand eu du mal au début de ce tome à entrer dans la lecture, non pas que cela me déplaisait mais je trouvais que cela n’avançait pas : on la voyait évoluer au bar dans lequel elle travaille, être avec ses soeurs, vivre sa vie sans qu’il ne se passe grand chose au final, enfin relativisons quand je dis pas grand chose : des nouveaux-nés avaient quand même étaient crées au début de Darkling.

Puis tout à coup, tout s’enchaîne. Et là je dois avouer que j’ai eu du mal à lâcher mon livre pour faire autre chose. On apprend tous les sévices que Menolly a subi sa transformation car celle ci souhaite couper le lien avec son sire, car il nuit à la Terre et à l’Outremonde en créant cette armée de nouveaux-nés. Menolly se révèle être une vraie battante, qui n’a pas peur, qui avance, même si au cours de ce tome, elle aura à faire une chose demandée par Grand Mère Coyote qui ne sera pas chose évidente pour elle, mais qu’elle se résoudra à faire pour le bien-être de cette personne.

J’aime vraiment beaucoup la relation que Menolly entretient avec Maggie, la petite gargouille qu’elle et ses soeurs ont adoptée. Menolly trouve beaucoup de douceur en elle et se comporte quelque peu comme une maman de substitution.

Ce tome est vraiment réussi, je trouve, même si pas à mettre entre toutes les mains, car on trouve quelques scénes de relations sexuelles mais comme cela ne me pose aucun probléme personnellement, je tiens quand même à prévenir car je sais que ce genre de récits ne convient pas à tout le monde.

Pour conclure, une belle suite de la saga, que je continuerais à lire avec plaisir, certes ce n’est pas de la grande littérature mais de quoi passer un bon moment avec les soeurs D’Artigo.

Read Full Post »

Résumé :

Avant l’accident, Ever Bloom était une adolescente populaire et joyeuse. Quand elle perd toute sa famille dans cet épisode tragique, elle reçoit soudain un terrible don : celui de lire dans les pensées des gens et de connaître leur vie simplement en les touchant. Elle se renferme alors sur elle-même et évite le contact des élèves du lycée qui la regardent comme une chose bizarre….Jusqu’au jour où elle rencontre Damen Auguste. Damen est mystérieux et d’une beauté inquiétante. Toutes les filles du lycée se le disputent mais c’est à Ever qu’il s’intéresse.Or c’est le seul être dont elle ne peut pas découvrir les pensées. Et personne ne sait réellement qui il est ni d’où il vient. Damen n’est pas un simple mortel, Ever en est certaine. Elle sait aussi qu’elle est profondément et irrémédiablement attirée par lui.

L’Avis de Lily :

Cela fait un moment que je voulais lire ce livre car le quatrième de couverture m’intéressait et que depuis la saga Twilight, j’aime beaucoup ce genre d’histoires. Pour parler d’une éventuelle comparaison avec Twilight, le seul point qui peut être comparé est une jeune fille qui craque pour l’énigmatique et mystérieux beau mec du lycée, mais c’est là le seul point car Damen et Ever ne sont pas Edward et Bella.

J’ai trouvé le personnage d’Ever intéressant et je l’ai beaucoup apprécié de par son histoire personnelle, du drame qu’elle a vécu mais ce qui m’a le plus intéressé concerne ses dons : lire dans les pensées, voir les auras des gens mais aussi voir les morts même si je pense que cela aurait pu être développé de façon plus concrète.

En ce qui concerne Damen, même si son côté mystérieux m’intriguait, je l’ai trouvé malheureusement, quelque peu insipide et sans saveur, trop lisse. J’aurais aimé qu’il soit moins lisse, plus masculin (et je n’entends pas par là axé vers le sexe), mais plus mâle !!!

J’ai beaucoup apprécié les relations Ever/Riley, car malgrè que Riley ne soit plus de ce monde, on assiste à des chamailleries entre soeurs et à des situations amusantes.

J’ai par contre eu quelques difficultés avec les scénes de combat entre Drina et Ever, qui m’ont laissé un sentiment de perplexité.

Pour conclure, ai passé un bon moment même si mon avis est quelque peu mitigé. Mais je lirais tout de même le tome 2 car malgré tout, ai envie de connaître la suite des événements.

Read Full Post »

Surhumain de Thierry Brun

Résumé :

Flic infiltrée dans les rangs de la pègre, Béatrice Rapaic endure sa difficile condition de femme parmi les mercenaires du crime. Le parrain se fait vieux, une guerre des gangs s’annonce. Dans cette ambiance crépusculaire rôde Asano, tueur implacable qui serait doté de facultés surhumaines. Béatrice est envoyée en première ligne pour le détruire. C’est le choc de deux réprouvés. Dans cette confrontation mortelle, entre désir et combat, qui sera la proie de l’autre ?

L’avis de Lily :

J’ai choisi ce livre proposé en partenariat grâce au quatriéme de couverture et à la couverture principale qui m’a intriguée. Mais je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans le livre : multitude de personnages avec quelques difficultés à me remémorer qui est qui. Dans ce livre, tout est question de manipulation, trafics, mafia…femme flic infiltrée dans la pégre, qui a main mise sur tout : police, justice, hommes d’affaires du tout Nancy. C’est le personnage de Gruz qui tire toutes les ficelles, avec ses diverses activités, il m’a paru insupportable durant une partie de l’histoire, voulant jouer au méchant, puis ayant des remords…..ayant des sentiments confus et doubles envers Asano.

Mais voilà, je me suis attachée aux personnages d’Asano et Béatrice, couple impossible de par leur statut : tueur/flic. Asano n’a pas eu une vie facile, il a vécu des drames dans sa vie, a été combattre en Bosnie, ce sont tous ces éléments personnels qui font de lui un mercenaire, un être prêt à tuer sans remord, avec sang-froid. Béatrice, quant à elle, n’a pas vécu des choses faciles non plus : une mère qui fermait les yeux sur des horreurs familiales, une soeur née internée. Elle n’a pas vraiment de repère, et essaie de se construire seule tant bien que mal.

Ici, pas de superflu, de chichis, une écriture simple, fluide, c’est percutant, cela va directement à l’essentiel. Je compte bien découvrir d’autres livres de Thierry Brun, car malgrè quelques débuts difficiles, ce fût un gros coup de coeur.

Read Full Post »

Older Posts »